skip to Main Content

Bien se nourrir est la réponse la plus puissante: pour soi & pour la planète !

Face à l’urgence écologique, décider de se choisir, oser faire le premier pas vers soi est-il un acte égoïste et irresponsable, alors que la planète est dévastée ?… NON ! bien au contraire, prendre soin de son écologie intérieure est le premier engagement fort et impactant pour la planète. Je vous dis pourquoi ?

Tout d’abord, parce que le seul pouvoir que nous avons de changer le monde est de changer nous-même. Ensuite, parce que ce qui est bon pour notre santé, est bon pour la planète exactement comme ce qui est néfaste pour notre environnement l’est également pour notre santé….

Imaginez un sol fertile, une terre qui regorge de milliard de bactéries permettant de décomposer les feuilles, les résidus végétaux en humus, métaboliser les minéraux, qui viendront nourrir les racines des plantes. Imaginez que la richesse nutritionnelle de ces plantes est directement liée à la diversité et à l’abondance des micro-organismes peuplant le sol. Cette symbiose fertile est au cœur de tout notre écosystème terrestre et nourrit les relations existant entre les plantes, les insectes, les animaux, les micro-organismes et bien sûr les êtres humains. Son bon fonctionnement repose sur la diversité, or elle est menacée par la standardisation des aliments et les monocultures, il repose aussi sur l’équilibre et le respect des cycles naturels, or ils sont bafoués par l’intensification et la surexploitation des ressources, enfin cette symbiose est gravement affectée par les pesticides, les engrais chimiques , la pollution etc…

Réalisez maintenant que nous hébergeons dans notre corps les même milliards de milliards de micro-organismes que ceux existant dans un sol fertile: c’est notre microbiote . Et notre santé en dépend car il est impliqué dans la régulation de notre énergie, de notre digestion, de nos défenses immunitaires, de nos humeurs, du sommeil, et même de nos pensées ! Le scientifique et expert mondial, Joël Doré déclarait dans le magazine La Recherche de février 2018 « Notre état de santé dépend d’une symbiose avec notre microbiote ».

Prendre soin de cette symbiose, c’est apprendre à la cultiver avec des produits frais plutôt que des aliments hyper-transformés, c’est favoriser sa biodiversité avec des aliments variés plutôt que de manger toujours les mêmes 15 ou 20 produits standardisés riches en calories mais vides de nutriments et de sens. C’est aussi arrêter de détruire nos bactéries avec des résidus de pesticides, des additif ou des conservateurs chimiques. Et apprendre à ne plus polluer notre écosystème intérieur par le stress , les émotions refoulées et les tensions de notre vie « moderne ».

Faire ce chemin n’est cependant pas toujours simple. L’Intelligence Nutritionnelle nous permet de comprendre cette symbiose avec notre « monde intérieur ». Elle nous apprends comment écouter son corps. Comment écouter ses « tripes » pour se nourrir avec justesse. Comment repérer dans les émotions et la psychologie, les conditionnements ancestraux et les comportements compulsifs. Comment les déprogrammer pour ne plus compenser, par la nourriture, ce dont nous ne nous nourrissons pas par ailleurs. Notre monde a changé et les besoins nutritionnels des Humains au XXIème siècle aussi. Cette transition alimentaire est aussi écologique.

Depuis des décennies, agriculture et alimentation sont de plus en plus déconnectées. Au besoin de diversification de notre alimentation s’oppose la standardisation des produits. A besoin d’écologisation de l’agriculture s’oppose l’intensification des cultures. A la relocalisation en filières locales s’oppose la globalisation des productions. Ce constat aussi sombre soit t’il, n’est pas irrémédiable. Nous pouvons agir, et cette transition est dores et déjà en marche, car nous possédons un immense pouvoir: celui de choisir notre mode alimentaire. Nous avons le choix de donner notre préférence à des produits sains pour notre santé et donc de dépenser notre argent en direction de filières respectueuses de l’environnement. Nos choix créent la demande, or « la demande » est le facteur d’influence le plus puissant dans notre
économie actuelle.

Tous ces nouveaux apprentissages, tous ces gestes quotidiens que j’ai développé pour prendre soin de mon écosystème intérieur ont un impact significatif sur les modes d’agricultures, sur les filières de productions, sur les circuits de distributions, sur les modes de transformations , sur la quantité d’emballages et celle de déchets, sur la nature des matériaux utilisés et même sur la joie des personnes qui l’ont cultivé ! Chaque choix fait en conscience pour notre mieux-être est un acte écologique bénéfique à la Terre et donc à nous même.

J’ai parcouru pendant 25 années le monde, à la découverte des agricultures des plus traditionnelles aux plus modernes. J’ai dirigé les filiales d’un groupe agro-industriel international, tout plaqué, crée une start-up, déposé des brevets, monté des usines « vertes », financé des programmes de recherche scientifique d’excellence visant le bien être et la performance par l’alimentation…et….J’ai réalisé qu’en prenant la responsabilité de mon bien-être et de ma santé, je faisais le choix de ne plus subir l’influence d’un des plus gros business à l’échelle mondiale . J’ai appris à écouter ma vrai nature, à prendre soin de mon microbiote en nourrissant mon corps, mon coeur et mon esprit et j’ai finalement pris conscience que chaque acte qui est bon pour moi, favorise et soutient les filières et les comportements respectueux de l’environnement .

En cultivant avec bienveillance mon écosystème intérieur, j’ai développé un autre regard sur ma transformation personnelle et acquis la conviction que ma conscience écologique ne peut être supérieure au soin que j’apporte à ma planète intérieure !

Aujourd’hui est un merveilleux jour pour faire un pas pour soi et un bond pour la planète, en se rappelant que l’Homme n’est pas en lien avec la Nature, IL EST LA NATURE !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
×Close search
Rechercher